12 novembre 2013

Esprit d'hiver - Laura Kasischke


En librairie depuis le 22 août dernier, "Esprit d'hiver" est un roman de l'écrivaine américaine Laura Kasischke, notamment auteure de "Les Revenants", "Un oiseau blanc dans le blizzard" ou encore de "En un monde parfait".

Le matin de Noël, Holly se réveille avec cet étrange pressentiment : "Quelque chose les avait suivis depuis la Russie jusque chez eux".
13 ans plus tôt, son mari Eric et elle étaient partis en Sibérie et y avaient adopté leur fille Tatiana.
Alors qu'une violente tempête de neige bloque les accès routiers, les invités du dîner de Noël annulent les uns après les autres et Holly se retrouve face à face avec sa fille au comportement inhabituel...

J'avais vraiment beaucoup aimé "Les Revenants" découvert l'an passé, aussi avais-je hâte de découvrir ce roman-ci. J'ai malheureusement vite changé d'avis.
Dès les premières pages, j'ai non seulement été agacée par le contexte facile dans lequel prend place ce récit (il neige très fort, les gens sont bloqués chez eux, les lignes téléphoniques sont mauvaises - mon dieu, on dirait un mauvais film d'horreur) mais surtout par cette phrase incantatoire "Quelque chose les avait suivis depuis la Russie jusque chez eux" qui intrigue au début puis finit par énerver au bout de 15 fois.
" Poussière, épuisement, c'était dans l'air : 
Quelque chose les avait suivis depuis la Russie jusque chez eux.
Répète cette phrase, pensa Holly. C'est un refrain. Comme dans un poème. Ecris-la. Ecris de quelle manière un visage fantôme a finalement pointé son nez en ce matin de Noël (ils avaient dormi si tard) et s'est dévoilé.
Quelque chose qui avait été là depuis le début. A l'intérieur de la maison. A l'intérieur d'eux-mêmes. Cette chose les avait suivis depuis la Russie jusque chez eux." p.17

Holly se retrouve donc en tête à tête avec sa fille dont elle ne cesse d'admirer les grands yeux et les cheveux noirs de jais (parfumés au shampooing L'Occitane Verveine, ça aussi à force on a compris hein Laura) à longueur de pages.
Une fille superbe mais qui a aussi le don d'agacer Holly au plus haut point, surtout en cette journée de Noël où Tatiana a décidé de ne pas en toucher une.
Donc si je devais résumer 200 pages sur les 275 pages de ce roman, ça donnerait ceci : Relation d'amour-haine entre une mère et sa fille adolescente. Engueulade. La fille retourne dans sa chambre. Sa mère l'appelle. La fille a changé de fringues. Engueulade. la fille retourne dans sa chambre, change de fringues, redescend, etc etc.
Holly est du genre langue de vipère qui critique tout le monde, souffre d'un grooooos problème de déni (à commencer par la météo : le blizzard dites-vous ?) pas très crédible, se plaint de ne pas avoir une minute pour écrire mais psychote pendant deux heures devant son rôti.
En tant que mère, elle se la joue très permissive tout en se montrant en même temps très horripilante. Face aux humeurs de son ado, au lieu de la laisser tranquille, elle passe son temps à l'appeler dans sa chambre pour un oui ou pour un non (Raipooooooonce si tu m'entends !)
Tatiana ne fait rien pour arrondir les angles mais semble au contraire chercher à alimenter une relation malsaine avec sa mère. Un peu borderline ces deux-là en fait.

Au bout de 100 pages, on a déjà compris de quoi il en retourne sauf qu'un dénouement surprenant donne un sens nouveau à l'histoire dans les dernières pages.
J'ai apprécié la pirouette finale mais mais mais...des tas de choses demeurent inexpliquées : tous les phénomènes étranges mentionnés au début (enfin PRESQUE tous parce que bon Laura, du papier peint dans une salle de bains (quelle idée !), c'est normal qu'il finisse par se décoller hein), les appels inconnus sur l'Iphone, la brûlure, la bosse sur la main. Ou bien c'est moi qui ai loupé un truc ?

Pour l'aspect thriller : néant (la seule fois où j'ai frissonné c'est quand je me suis levée pour aller ouvrir la fenêtre). Des personnages à achever à coups de pelle. Des échanges aussi plats que les talons de mes Converse. Beaucoup de répétitions. Une fin pas mal mais qui pour moi n'explique pas tout.
Autant dire que j'avais hâte que ça se termine.


"Esprit d'hiver" était une lecture commune avec Géraldine, Tiphanie et Hélène dont je file lire les billets.
D'autres avis : Canel - Clara - Cunéipage

Je remercie PriceMinister-Rakuten de m'avoir envoyé ce roman dans le cadre de ses matchs de la rentrée littéraire.

challenge album


31 commentaires:

  1. L es répétitions, les phénomènes inexpliqués ( je pense que c'est la mère qui psychote) créent une ambiance..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chez Oates, ça ne me dérange pas mais ici je n'ai plus vu que ça et n'ai donc pas du tout été sensible à l'ambiance que l'auteure essayait d'installer.

      Supprimer
  2. Pas convaincue non plus, un peu longuet et trop glauque pour moi ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plus agaçant que glauque en ce qui me concerne ;)

      Supprimer
  3. Je retrouve dans ton billet les agacements de ma lecture. Il me reste quelques pages à lire mais c'est vrai qu'il y a de nombreuses répétitions, des choses qui sont répétées et répétées encore, et on finit par se lasser. C'est dommage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je m'attendais à beaucoup mieux et on ne peut pas dire que la fin puisse sauver le tout.
      Bonne fin de lecture quand même ;)

      Supprimer
  4. Je pense que comme moi, tu trouves que cette romancière souffle le chaud et le froid.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah un roman aimé et une déception. Un ex-aequo. Le reste de ma PAL décidera si je compte poursuivre ou non ;)

      Supprimer
  5. Des avis contraires commencent à apparaître concernant ce roman. Tant mieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parfois je n'apprécie pas un roman tout en pouvant concevoir qu'il puisse plaire à d'autres. Pour ma part, je ne comprends pas l'engouement pour ce roman-ci

      Supprimer
  6. J'adore ton billet, j'aurais presque envie de le lire ce bouquin!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu lis celui-ci, tu risques de ne plus jamais vouloir lire l'auteure par la suite ^^

      Supprimer
  7. Comment ça ?!!! tes converses n'ont pas de talons ???!!!! Excellent ce billet ! Effectivement, j'avais oublié l'histoire de la brûlure, de la bosse etc.... Bref, vraiment pas terrible ce bouquin de la part d'une soit disant auteure génialissime !! A oublier, vite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai bien essayé de trouver une explication par rapport à la fin mais non pas trouvé...(un gros délire de Holly ?) Moi aussi je suis très déçue et j'espère que les autres titres de ma PAL ne sont pas de cette trempe.

      Supprimer
  8. C'est amusant de lire des avis divergents... Ce qui intéresse les uns, barbe les autres... Moi, personnellement, j'ai été sous le charme...

    RépondreSupprimer
  9. Décidément, avis négatif presque unanime... et flûte... du coup, pas très motivée pour le commencer ce soir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hahaha je suis d'autant plus curieuse de connaître ton avis ^^

      Supprimer
  10. Bon. Une chose est sûre, je ne commencerai pas par ce roman pour découvrir l'auteur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est que mon deuxième de cette auteure, aussi je conseillerais plutôt Les Revenants

      Supprimer
  11. Je ne suis pas fan de l'auteure et ce roman m'a déplu, du début à la fin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais bien aimé Les Revenants donc je réserve encore sur mon jugement sur l'auteure. D'autres titres attendent encore leur sort dans ma bibliothèque :)

      Supprimer
  12. Bon je sens que toutes tes remarques pourraient très facilement être les miennes donc je vais commencer par Les Revenants pour commencer, c'est préférable surtout si Estelle en plus est de ton avis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je ferais la même chose à ta place ;)

      Supprimer
  13. Pas tentée du tout et tu ne me fais pas changer d'avis !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était un peu le but ^^ Mais bon qui sait, peut-être que ses autres titres sont mieux

      Supprimer
  14. Même si je ne partage pas ton avis ton billet m'a fait rire!! Je trouve que les répétitions (parfois pénibles) illustrent bien l'état d'esprit de la mère, cela donne l'impression qu'elle tourne en rond dans sa tête, qu'elle ressasse sans arrêt son histoire.

    RépondreSupprimer
  15. un avis assez mitigé pour moi aussi, un univers dans lequel je ne suis pas entrée

    RépondreSupprimer
  16. Je viens de le finir et contrairement à toi j'ai bien aimé cette ambiance. En revanche je te rejoins sur la fin : que de questions sans réponse !

    RépondreSupprimer
  17. Je l'ai déjà lue une fois et me suis ennuyée...

    RépondreSupprimer
  18. Moi aussi j'ai eu hâte de terminer cette lecture ! :)

    RépondreSupprimer