10 juin 2012

Ne tremble pas ! - Peter Leonard


Paru aux USA en 2008 et traduit en français cette année, "Ne tremble pas !' est le second roman, après "N'ayez crainte !", de l'écrivain américain Peter Leonard, fils d'Elmore Leonard à qui l'on doit notamment "Rum Punch" (connu pour son adaptation cinématographique : "Jacky Brown").
Ce thriller sortira en librairie le 13 juin prochain.

Six mois après la mort de son mari Owen, Kate McCall songe à reprendre le cours de sa vie tandis que son fils Luke, qui culpabilise d'avoir abattu son père par accident au cours d'une partie de chasse, sombre dans la dépression.
Kate recroise par hasard Jack Curran, son ex petit-ami qu'elle n'avait plus revu depuis 16 ans.
Récemment sorti de prison, Jack prétend être un nouvel homme et se montre bien décidé à reconquérir Kate.
Serait-ce par nostalgie ou parce qu'elle vient de toucher un héritage de 20 millions de dollars ?

A ma grande surprise, ce thriller est arrivé dans ma boîte aux lettres il y a quelques jours et comme j'avais envie d'une lecture "facile" (moins prise de tête que mes deux dernières lectures), je m'y suis attelée sans tarder.
Je ne m'étais pas trompée. "Ne tremble pas!" ne sera sans doute pas le thriller de l'année.
Dans les premières pages, le lecteur fait connaissance avec Kate et les souvenirs de sa rencontre avec son mari. Le temps d'une collision de caddies et de quelques échanges sur leurs palmarès respectifs et l'affaire était dans le sac.
Une histoire louche portant sur le passé de Kate parvient à rendre sa personnalité un peu plus intrigante et à faire oublier (pour un temps seulement) la platitude des dialogues.
Arrivent ensuite les portraits caricaturaux de Jack, qui à peine sorti de prison pour bonne conduite songe à reprendre les braquages pour gagner sa vie, de l'énigmatique DeJuan et du curieux couple formé par Teddy et Céleste, réplique de Bonnie & Clyde.
On notera au passage qu'hormis Céleste, Kate leur inspire à tous plus d'une pensée libidineuse (sans compter ses voisins et le shérif adjoint, quelle tombeuse cette Kate !).
Durant la première partie du roman, les personnages se croisent et se tournent autour mais adoptent des attitudes tellement prévisibles que le lecteur comprend bien vite de quoi il sera question dans un deuxième temps.
Aucun tournant inattendu. 2-3 scènes qui prêtent à sourire mais déjà vues ailleurs. Un petit secret de polichinelle en filigrane qui se devine bien vite pour qui est un peu attentif aux nombres.
Une issue on ne peut plus banale et annoncée.
Bref un thriller plan-plan ultra-light qui ne révolutionnera pas le genre.


Je remercie néanmoins les éditions de m'avoir offert ce livre.


11 commentaires:

  1. Bon et bien je passe mon tour !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense effectivement que tu peux trouver mieux :)

      Supprimer
  2. Ah non! J'ai lu ta dernière phrase mais je vais vite l'oublier car je l'ai reçu aussi et je veux le lire sans a priori! Je vais juste le lire plus tard que prévu pour oublier ta déception. C'est de ma faute aussi avec cette manie de commencer par la fin!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être te plaira-t-il ? En tous cas, j'ai l'impression que les habitués du genre ne lui trouveront rien de bien original...Je passerai lire ton billet ;)

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Oui mais elle a lâché l'affaire avant moi ^^

      Supprimer
  4. J'ai pour ma part assez apprécié. Comme tu le dis, ce livre ne révolutionnera pas la genre, mais il est sympathique à lire selon mon point de vue :)

    RépondreSupprimer
  5. C'est marrant, j'ai eu le même genre de conclusion que toi pour son premier roman...!

    RépondreSupprimer