5 octobre 2012

La Mise à nu des époux Ransome - Alan Bennett



Paru en Angleterre en 1998 et traduit en français l'année suivante, "La Mise à nu des époux Ransome" est le premier roman de l'écrivain et scénariste anglais Alan Bennett, notamment auteur de "La Reine des lectrices", "Soins intensifs" ou plus récemment de "So shocking".

De retour d'une soirée à l'opéra, Mr et Mrs Ransome constatent avec effroi que des cambrioleurs ont profité de leur absence pour emporter tout le contenu de leur maison.
Livrés à eux-mêmes et privés de leur confort, ils peinent à encaisser le choc.
Tandis que Mr Ransome continue de se rendre au boulot et compte bien faire jouer la prime d'assurance (voire même en gonfler un peu le montant), Mrs Ransome prend conscience des nouvelles perspectives qui s'offrent à elle...
Mais alors que le couple commence à réinventer le quotidien, un mystérieux pli contenant une facture laisse croire que leurs affaires n'ont peut-être pas disparu...

Voici le portrait d'un vieux couple typiquement british tel qu'on se les représente souvent : tiré à 4 épingles, rassuré par la routine sécurisante et a contrario effrayé par tout changement et plus largement par le monde extérieur et ses habitants (encore plus si ils sont "exotiques").
Alors forcément, quand il leur arrive quelque chose hors du commun à ces deux-là et que le vernis s'écaille, la mise en situation ne peut être que cocasse !
Au contraire de son mari étriqué qui prend un malin plaisir à reprendre chacune de ses phrases, Mrs Ransome semble plus curieuse de nature et encline à tirer parti de sa nouvelle situation pour rebondir et envisager la vie sans tout le confort dont ils disposaient et qui en un sens contribuait à maintenir le couple dans une bulle.
Aussi, après un brin d'hésitation, se décide-t-elle à entrer dans un établissement pour y prendre son petit-déjeuner (une grande première pour elle) et succomber à la tentation de la presse people, à se rendre chez Marks & Spencer sans liste ou encore à passer la porte du petit épicier de quartier pas anglais jusque là snobé pour lui acheter des patates douces et autres mets dont il ne vaut mieux pas divulguer la provenance à son mari.
Oui, Mrs Ransome prend goût au changement et à la fantaisie. Aussi, lorsqu'elle apprend que ses affaires lui seront sans doute rendues, elle n'accueille pas forcément la nouvelle avec autant d'enthousiasme qu'escompté.

Sans être hilarant mais qui prête pourtant à sourire, l'humour est présent tout au long de ce récit qui frôle souvent l'absurde, particulièrement dans les dialogues (de sourds) avec Martin ou encore avec la psychologue envoyée par la police suite au cambriolage.
Bien sûr, au delà de la farce émerge une vision douce et amère du couple avec sa routine, ses non dits, ses fausses apparences, ses doubles discours et ses petits mensonges du quotidien.
Vu le ton général du roman, je ne m'attendais pas du tout à être émue dans les toutes dernières pages par le personnage de Mrs Ransome, beaucoup moins superficielle qu'elle n'y paraît.

Une lecture savoureuse qui me donne envie de découvrir "So Shocking". 



D'autres avis : Liliba - Mango - Sandrine - Voyelle et Consonne

8 commentaires:

  1. Je ne suis pas spécialement tentée par les livres d'Alan Bennett, à tort sans doute.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh tu n'apprécies pas l'humour anglais ? :)

      Supprimer
  2. J'avais aimé La reine des lectrices, donc celui-ci devrait me plaire aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le sujet de celui-ci m'a plu davantage donc je pense que oui tu devrais le tenter :)

      Supprimer
  3. Dans la vie (littéraire) il faut tout oser, aussi je vais tenter de le lire, bien que la première de couv soit un catastrophe et n'encourage pas l'accroche...

    RépondreSupprimer
  4. J'ai bien aimé "La Reine de Lectrices". Ton avis fait envie!

    RépondreSupprimer
  5. J'avais aussi trouvé la deuxième partie du livre étonnante. Quand cela commence aussi fort, il est souvent difficile de terminer. Bennett s'en sort très bien.

    RépondreSupprimer
  6. Ah, il est ds ma PAL,celui-là ! n'avais pas accroché aux toute 1e pages. Mis de côté en attente de jours meilleurs ! Tu me donnes envie de le reprendre ! :-)

    RépondreSupprimer