18 octobre 2012

Les revenants - Laura Kasischke


Publié aux USA en 2011 et traduit en français la même année, "Les revenants" est le 8ème roman de la romancière et poétesse américaine Laura Kasischke, notamment auteure des romans "Un oiseau blanc dans le blizzard", "A moi pour toujours" ou encore "En un monde parfait".

Un soir de pleine lune, Nicole Werner et Craig Clements, un couple d'étudiants de la prestigieuse université Godwin Honors College, sont victimes d'un accident de voiture dont seul Craig réchappera, non sans perdre la mémoire de ce qui s'est passé.
Accablé par les accusations de meurtre émanant de la sororité dont faisait partie sa petite amie, il parvient toutefois à réintégrer l'université le semestre suivant et ré-emménage avec Perry, son ancien colocataire, autrefois proche de Nicole lui aussi.
Mais bientôt se succèdent de troublantes apparitions comme d'étranges cartes postales et coups de fil qui font dire à Craig et Perry que Nicole est peut-être encore vivante.
Leur chemin rencontre alors celui de Shelly Lockes, première personne à être arrivée sur les lieux de l'accident, Mira Polson, professeur spécialiste des embaumements primitifs et coutumes folkloriques liées à la mort, et de l'intriguante Josie Reilly, ancienne colocataire de Nicole.

C'est peut-être en croisant leurs vérités à tous qu'ils réussiront à faire toute la lumière sur l'énigme entourant le mystérieux décès de Nicole Werner...

" Ce que nous nommons le deuil est peut-être moins le chagrin de ne pouvoir rappeler nos morts à nous que celui de ne pouvoir nous résoudre à le faire." La Montagne magique, Thomas Mann

Si le récit débute par la découverte de la scène de l'accident par Shelly Lockes, il prend ensuite place un an plus tard, au moment où Craig retourne à l'université. La narration est alors fréquemment interrompue par des flash-backs qui nous éclairent sur la rencontre entre Craig et Nicole et la succession d'événements ayant entraîné leur accident.
Si j'ai au départ éprouvé quelques difficultés à me situer dans la chronologie, j'ai fini par prendre mes repères et apprécier cette construction habilement mise en place de sorte à ne jamais trop en dire d'un coup.
J'ai beaucoup aimé le soin apporté à la psychologie des personnages, ce contraste appuyé entre l'être et le paraître, le moi public et le moi privé, qui appuie la description de cet univers où les apparences sont souvent trompeuses.

A l'instar de Joyce Carol Oates, également adepte du campus novel aux accents tragiques, Laura Kasischke propulse le lecteur au coeur des couloirs d'une université, temple d'une éternelle jeunesse qui loin d'être insouciante, collectionne ses secrets, ses mensonges, ses fantômes et ses rites initiatiques douteux.


Bien qu'ayant fait mon baptême à l'université (semblable au bizutage mais avec toutefois quelques nuances) avec le lot de gousses d’aïl à gober et de pelles à rouler à des têtes de vaches mortes que cela comporte, je ne me suis jamais retrouvée à moitié droguée et enfermée dans un cercueil pour le plaisir de me voir « renaître »...

L'auteure pousse ici la critique sociale à l'extrême, s'attaquant aux sororités, associations estudiantines secrètes dont les membres sont triées sur le volet, formatées au point de devenir "interchangeables" et dont certaines s'adonnent à des activités bien moins innocentes que la confection de napperons...
Laura Kasischke ne s'arrête pas là.
"What happens in Godwin stays in Godwin". Telle pourrait être la devise de cette université corrompue par un corps académique dirigeant soucieux d'étouffer les affaires gênantes pour l'établissement.
Oscillant sans cesse entre rationnel et intangible, apparences et vérités, l'auteure nous dépeint dans une ambiance largement morbide les failles d'une élite intellectuelle totalement dépourvue du sens des valeurs.

Une construction en paliers successifs, un scénario qui m'a fait penser à un crossing-over entre "Skulls" et "Sex crimes", des personnages multi-facettes, un mélange hybride entre peinture sociale et thriller psychologique, saupoudré d'une bonne dose de fantastique, le tout servi par une écriture aussi dense qu'irréprochable (dommage toutefois pour les coquilles et les trop nombreux "présentement" de la traductrice).
J'ai juste trouvé terriblement frustrant (même si cela contribue à laisser planer un certain mystère) de ne pas connaître l'issue de deux personnages clé de l'histoire mais ce petit bémol mis à part, que demander de plus si ce n'est de relire cette auteure au plus vite ?


D'autres avis : Choco - Kathel - Theoma - Leiloona - Brize - Valérie 

MERCI à Babelio de m'avoir envoyé ce roman !

tous les livres sur Babelio.com


20 commentaires:

  1. Ahhh tu aiguises ma curiosité d'autant que ce roman serait parfait pour mon challenge Cartable et ... !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jamais entendu parler de ce challenge Cartable & cie, je vais me renseigner :)

      Supprimer
  2. Rhooo comme c'est bien vendu ça!
    Tu me donnes envie aussi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben tant mieux alors, bonne lecture !

      Supprimer
  3. Ma co-blogueuse a beaucoup aimé aussi. J'ai lu "En un monde parfait" et "Rêves de garçons": des univers romanesques denses et qui, l'air de rien, basculent vers le chaos. Je note celui-ci pour une prochaine lecture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ces deux-là m'attendent également dans ma PAL et j'ai hâte de m'y plonger !

      Supprimer
  4. je crois que ça me plairait, je note !

    RépondreSupprimer
  5. j'ai découvert cet auteur il y a peu avec En un monde parfait que j'ai bien aimé... tu donnes envie de poursuivre!!

    RépondreSupprimer
  6. Je ne l'ai pas terminé. Je suis consciente que j'aurais du persévérer mais parfois, on manque de courage.

    RépondreSupprimer
  7. J'aime un livre sur deux de cette auteure...

    RépondreSupprimer
  8. Bon, j'ai bien envie de le lire, celui-ci...

    RépondreSupprimer
  9. Je pensais l'avoir dans ma PAL mais non ce n'est pas celui-là, je note sait-on jamais ^^

    RépondreSupprimer
  10. Je n'ai lu qu'un seul livre de cette romancière (la vie devant les yeux) et je pourrai me laisser tenter par celui-ci.

    RépondreSupprimer
  11. J'ai très envie de lire celui-ci (je vois que c'est toi qui me l'a rafflé chez babelio lol) Je vais attendre la sortie en poche.

    RépondreSupprimer
  12. C'est avec ce livre que j'ai découvert cet auteur : une très très agréable surprise ! ;)

    RépondreSupprimer
  13. J'aime énormément cette auteur, qui sait mettre facilement mal à l'aise. Ce roman me tente énormément.

    RépondreSupprimer
  14. Me laisserai p-e tenter prochainement par ce roman-ci ou par son autre, La vie devant ses yeux.

    RépondreSupprimer
  15. Trèèèèèès tentée ! J'aime aussi beaucoup cette auteur et les ambiances qu'elle sait à merveille distiller !

    RépondreSupprimer
  16. J'ai détester à moi pour toujours, aussi, je ne suis pas prête de relire l'auteure, et ton billet confirme mon appréhension. Je passe don !

    RépondreSupprimer