30 septembre 2011

Séquestrée - Chevy Stevens


"Séquestrée" est un thriller signé par l'américaine Chevy Stevens, publié chez France Loisirs en début d'année sous le titre "La cabane de l'enfer" et ré-édité ce mois-ci par les éditions l'Archipel.

La vie tranquille d'Annie O'Sullivan, agent immobilier, bascule lorsque celle-ci se fait kidnapper par un homme à l'issue d'une journée portes ouvertes.
Enfermée à double tour dans une cabane en rondins perdue en pleine forêt, Annie s'est vue forcée de se plier aux 4 volontés et de subir les sévices de celui qu'elle ne cessera de nommer le "Monstre".
Le calvaire prend fin au bout d'un an pour laisser place à un autre cauchemar : la réalité, autre, angoissante, marquée durablement par de lourdes séquelles dont Annie peine à se défaire.

J'avais normalement d'autres lectures prévues avant celle-ci mais les avis positifs postés ici et là m'ont convaincue de remonter ce thriller dans ma pile.
Et je dois dire que je ne regrette pas ce choix !
A travers une vingtaine de chapitres correspondant chacun à une séance de psychothérapie, Chevy Stevens nous plonge dans l'esprit torturé de son héroïne qui tout au long de son monologue, raconte les souvenirs de sa détention, mêlés aux flashs-backs de son enfance.
Annie apparaît de prime abord comme une femme qui n'a pas la langue dans sa poche.
C'est une femme en colère mais aussi une victime insécurisée, paranoïaque, traumatisée par les rituels et la cruauté mentale infligée quotidiennement par un détraqué.
La façon dont cette femme traverse certaines épreuves m'a parfois fait penser à une forme de renoncement.
N'ayant (heureusement !) jamais vécu ce genre de drame, il m'a parfois été difficile de concevoir que l'instinct de survie puisse prévaloir sur le maintien d'une certaine dignité.
Or Annie n'avait nul autre choix que l'abandon de soi, toute autre démarche aurait été suicidaire.

" J'ai fait pas mal de trucs dans cet endroit maudit. Des trucs que je n'avais pas envie de faire, des trucs que je ne me serais jamais crue capable de faire.
Mais cette fois-là, je crois que j'ai battu tous les records. Chaque fois que je me pose la question de savoir comment j'ai pu devenir le zombie que je suis aujourd'hui, je repense invariablement à ce moment.
A cet instant où j'ai ouvert au diable la porte de mon âme." p.58

Bien que j'aie parfois eu un peu de mal à accepter les réactions d'Annie envers son tortionnaire, je me suis sentie en totale empathie en regard des situations décrites, ayant l'impression de vivre par procuration le cauchemar éveillé de bon nombre de femmes.

Le style se veut fluide, pas exceptionnel mais finalement juste, étant donné le caractère spontané du rapport patient-psy qui se dispense de formulations complexes.
Les pages se tournaient toutes seules ! Il fallait que je connaisse l'issue de cette histoire, preuve que ce thriller fut bien efficace !
Un sentiment que je n'avais plus éprouvé depuis ma lecture de "Robe de marié" de Pierre Lemaître.
Contrairement à d'autres lectrices, je n'ai absolument pas deviné la fin. Peu m'importait d'ailleurs car ce qui m'intéressait surtout résidait dans "l'après".
Comment se reconstruit-t-on après avoir vécu de telles atrocités ?
En ce sens, j'ai trouvé très à propos la finesse avec laquelle l'auteure abordait la culpabilité et le repli sur soi rencontrés en situation de stress post-traumatique, la difficulté de ré-apprendre à vivre, au-delà de la simple survie.

Bref, un excellent thriller qui a dépassé mes espérances !

D'autres avis : Mango - Liliba - Canel - George


MERCI aux éditions de m'avoir offert ce livre !


16 commentaires:

  1. C'est vraiment un bon moment de lecture que ce roman! Difficile de savoir comment on réagirait, séquestrée de cette façon, et difficile de juger la narratrice pour le choix qu'elle a fait!

    RépondreSupprimer
  2. Je le vais le lire donc je reviendrai plus tard pour ton avis. C'est le thriller du moment en tout cas !

    RépondreSupprimer
  3. Même si j'ai quelques réserves, je suis assez d'accord avec toi, et tu as en effet bien fait de noter cette révolte de l'héroïne qui lui donne sa force !

    RépondreSupprimer
  4. malgré tous les billets positifs, je passe mon tour, je ne me sens pas de taille à supporter une telle histoire ;)

    RépondreSupprimer
  5. C'est décidé : je ne lirai plus les billets sur ce livre parce que ça m'énerve, j'ai envie de le lire !

    RépondreSupprimer
  6. Je me méfie de ces thrillers que tout le monde encense. J'avais trouvé Robe de marié très mauvais.

    RépondreSupprimer
  7. @Mango : effectivement ! Et comme je le disais dans mon billet, je suis contente de ne pas le savoir ;)

    @Eve : je sens qu'il va rapidement se retrouver dans le récap'du challenge thriller ^^

    @Clara : oui, et les avis sont très positifs pour le moment !

    @George : difficile de ne pas être en colère après avoir vécu de telles choses ! Le ton de ce roman est très juste !

    @Niki : je comprends...Le sujet est difficile à aborder !

    @Ys : héhé ^^J'espère qu'il te plaira !

    @Manu : c'est vrai qu'en y repensant, "Robe de marié" présentait des côtés too much...
    Mais je te rassure ce n'est pas le cas ici (ou du moins ce n'est pas mon impression à chaud ^^) !

    RépondreSupprimer
  8. Je l'ai repéré que tout dernièrement sur les blogs des copines et comme je suis une adepte du thriller, je l'ai noté afin de suivre sa sortie en poche.

    RépondreSupprimer
  9. En voyant la couverture et son titre, j'ai pensé "mais qu'est ce qu'elle nous lit là Cynthia?".
    Et puis finalement, il me tente aussi, ce roman ! :D
    Mais puf, ma PAL déborde, il faut que j'évacue un peu avant de noter des thrillers, d'autant qu'ils ne m'emballent guère, généralement...

    RépondreSupprimer
  10. On le voit partout en ce moment sur la blogo, avec de très bonnes critiques. je note.

    RépondreSupprimer
  11. Si tu compares ton sentiment de lecture à robe de marié, je ne peux que noter. Car depuis ce livre, je n'ai pas retrouvé cette sensation; ce thrill !!!

    RépondreSupprimer
  12. Oui, je l'ai rajouté à ma lal. Il a l'air vraiment chouette ce thriller.

    RépondreSupprimer
  13. je suis entre deux, entre l'envie que tu m'as donné de le lire, et la peur de le lire, ce n'est pas mon domaine de prédilection!
    La nuit porte conseil.
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  14. Je suis passée par tous les états avec cette lecture, j'ai même pleuré comme une madeleine

    RépondreSupprimer
  15. Ah oui, extra ce bouquin, j'ai adoré ! D'ailleurs, j'ai oublié de te signifier mon lien pour ton challenge ! ;-)

    RépondreSupprimer