15 mars 2012

Désaccords imparfaits - Jonathan Coe


En librairie depuis le 8 mars, "Désaccords imparfaits" est un recueil de 4 textes rédigés entre 1995 et 2005 et signés du romancier britannique Jonathan Coe, notamment auteur de "La pluie, avant qu'elle tombe", "Testament à l'anglaise" ou plus récemment de "La vie très privée de Mr Sim".

Dans l'introduction, Jonathan Coe affirme sa préférence pour le roman, la nouvelle ne représentant pour lui qu'une étape transitoire généralement vouée à cheminer vers un texte plus dense.
Les 4 textes présentés ici font donc figure d'exception.
Dans "Ivy et ses bêtises", un homme replonge dans ses souvenirs après s'être recueilli avec sa soeur sur la tombe de leurs grands-parents.
Sa mémoire le ramène à l'époque où sa grand-mère avait été désignée juré dans une affaire d'homicide conjugal. Il se rappelle encore trait pour trait le visage de cet homme assassiné dont il craignait la vengeance.
"9e et 13e" évoque la suite imaginaire d'une rencontre entre une femme et un pianiste jouant sans cesse les mêmes accords.
Dans "Version originale", un compositeur de musiques de film fait partie du jury du 14ème Festival du film d'horreur et de fantasy.
Alors qu'il examine le programme du lendemain, un nom se détache de la liste, Gertrud Keller, scénariste et maîtresse éconduite.
En découvrant le film, il comprend qu'il assiste là à une projection de sa propre vie.
Hommage à Billy Wilder et à son film "La vie privée de Sherlock Holmes", "Journal d'une obsession" retrace étape après étape la recherche artistique de toute une vie.

"Désaccords imparfaits" sonne comme autant de variations sur ces moments phares, ces rencontres réelles ou imaginaires, ces occasions manquées, ces obsessions qui façonnent l'existence et la poursuivent sans fin.
Coe examine ses personnages, y compris lui-même, à travers le prisme de leurs souvenirs. Un seul d'entre eux suffit à les définir tout entier, à les révéler à eux-mêmes, non sans une certaine amertume.
Des textes sensibles et intimes lus sans déplaisir mais sans plus d'enthousiasme. J'ai l'impression que ceux-ci se destinent davantage aux lecteurs initiés.
Je compte néanmoins poursuivre ma découverte de Jonathan Coe.

L'avis de Cathulu

23 commentaires:

  1. Réponses
    1. Qui sait, peut-être te plaira-t-il davantage ;)

      Supprimer
  2. Et bah dis donc, tu m'apprends qu'un livre de Coe est sorti (j'achète généralement ses bouquins dès qu'ils sortent en anglais, et comme là c'est direct en français...), mais en même temps, des nouvelles, je ne sais pas trop.... A voir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait je suis tombée sur ce recueil complètement par hasard. Ce sont des nouvelles qui ont déjà été publiées en anglais mais dans des magazines.
      De lui jusqu'à présent, je ne connaissais que "La pluie avant qu'elle tombe".

      Supprimer
  3. Aussi curieux que cela puisse paraitre, je n'ai toujours rien lu de ce monsieur. Je commencerai par les romans plutôt que les nouvelles alors... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'il vaut en effet mieux commencer par ses romans car ce recueil m'a vraiment semblé réservé aux habitués de l'univers de Coe.

      Supprimer
  4. Rien que parce que c'est lui, (je suis fan de ses romans) je lirai même ses nouvelles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te souhaite d'être plus enthousiaste ;)

      Supprimer
  5. Je n'ai jamais lu cet auteur. Quand j'irai à sa découverte, ça ne sera de toute façon pas avec un recueil, je pense. Je préfère les romans :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour l'instant je ne peux que te conseiller "La pluie avant qu'elle tombe" ;) J'ai tout récemment acheté "La femme de hasard" qui me faisait de l'oeil, affaire à suivre ;)

      Supprimer
  6. Sans doute l'auteur est-il meilleur dans les romans plus longs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui d'ailleurs il le dit lui-même dans l'intro :P

      Supprimer
  7. Des lustres que je n'ai pas lu cet auteur, c'est donc noté ! Mais comment trouves tu encore du temps pour lire et bloguer alors que tu es sencée être sur une échelle avec des pinceaux dans les mains ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais quelques billets d'avance (merci la rhino-trachéite) mais maintenant je sens que je vais devoir mettre le blog en pause car je ne lis plus (ou presque) et je n'ai plus de billets en stock ;)

      Supprimer
  8. Il est là, en haut de la pile et attend que j'ai enfin du temps pour lire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'est pas bien épais, tu devrais pouvoir lui trouver un moment ;)

      Supprimer
    2. Je vais le prendre pour ma semaine de voyage scolaire et, je parle de d'expérience, ce sera un miracle si je dépasse les vingt premières pages!

      Supprimer
  9. Je les ai vus récemment, et j'avais cru que c'était des pièces de théâtre (bon où est-ce que j'ai été pêcher ça moi ?)
    Bon, j'adore cet auteur mais suis pas fan de nouvelles. Donc pas une priorité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme le dit l'auteur lui-même, la nouvelle n'est pas trop sa tasse de thé. Comme toi, je pense que j'apprécierai davantage ses romans ;)

      Supprimer
  10. Je crois que Jonathan Coe n'est définitivement pas un auteur pour moi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bon ? J'avais pourtant l'impression que cet auteur faisait l'unanimité ou presque...
      Quel roman de lui t'a déplu ?

      Supprimer
  11. Je n'ai jamais lu cet auteur pour le moment,je pense commencer par "La vie très privée de Mr Sim".

    RépondreSupprimer
  12. Je vous conseille de commencer par le dyptique "Bienvenue au Club" et "Le Cercle fermé", où il dépeint fort bien la société anglaise et la jeunesse sous Thatcher.

    RépondreSupprimer